• Élise B. Gilbert

LE CHARDON MARIE

ALLIÉ DU FOIE


Malgré les restrictions que nous avons eu à suivre pendant les fêtes, j’espère que, comme moi, vous avez tout de même éprouvé du plaisir dans les dernières semaines de 2021 et que vous en avez profité pour vous gâter un peu. Parfois, se gâter peut vouloir dire faire quelques excès. En effet, on peut consommer de la nourriture plus riche et plus sucrée en plus grande quantité qu’à nos habitudes ou encore abuser un peu des bulles ou des digestifs festifs. C’est ici qu’intervient le chardon-Marie. Celui-ci va justement aider à alléger votre système hépatique et à reprendre le chemin des habitudes saines du bon pied.



Une plante qui a du piquant!


Cette plante, à l’allure plutôt acerbe, peut sembler dangereuse au premier abord. À cause de sa hauteur (jusqu’à 1 mètre) et de ses grandes feuilles marbrées munies d’épines affutées, on pourrait la croire hostile, mais il en est tout autrement. Le chardon-marie est riche en vertus bénéfiques.


Ses aptitudes sont principalement axées vers le foie et les problèmes qui s’y rattachent.




La silymarine


L’élément du chardon-Marie spécialement actif au niveau de la protection du foie est la silymarine, contenue dans sa graine. C’est grâce entre autres à cet élément, qu’on considère comme un hépatoprotecteur et un antioxydant hors pair, que cette plante nous apporte des bienfaits hors du commun.




Des vertus inégalées



Tonifie et regénère

Le chardon-Marie est non seulement utile pour protéger et nettoyer le foie, mais il a aussi la capacité d’être régénérateur des cellules hépatiques. Il est le gardien des membranes des cellules du foie en les rendant moins perméables aux toxines.


À la suite d’une période d’abus d’alcool, d’une intoxication alimentaire, d’une hépatite et bien d’autres soucis reliés au foie, le chardon-Marie peut aider à rétablir l’équilibre.



Puissant antioxydant

Par ses vertus antioxydantes (elle en possède encore plus que la vitamine E !), cette plante protège aussi le foie de l’oxydation en augmentant la production de glutathion (protéine antioxydante naturellement produite par l’organisme).



Pour les nouvelles mamans

La plante est aussi connue pour aider lors de l’allaitement afin d'augmenter la lactation, un soutien pour les mamans qui sont souvent déjà fatiguées durant cette période.



Et la santé globale

Par ricochet, il va travailler conjointement avec plusieurs systèmes et organes pour améliorer de multiples conditions. Son action entraîne des répercussions sur l’ensemble de l’organisme.





Le chardon-marie en magasin


En magasin, on trouve le chardon-Marie sous forme de graines, d’extrait standardisé en capsules ou alors en teintures mères. La teinture mère est une formule simple en gouttes à prendre dans une gorgée d’eau. C’est selon moi la forme la plus efficace.



Il faut souligner que les graines de chardon-Marie ont une faible solubilité dans l’eau. On ne la recommande donc pas en tisane. Voyez comment les utiliser :



Graines séchées


Si on utilise les graines séchées, mieux vaut les broyer au mortier et l’intégrer dans notre alimentation (yogourt, smoothies, soupes, etc.). Il faut être patient pour voir des résultats tangibles puisque, pour certaines personnes, il peut s’écouler au moins deux semaines avant de noter une différence. Le chardon-Marie peut être pris sur une longue période. On conseille d’en prendre pendant plusieurs mois (3 à 9 mois) pour des résultats en profondeur.



La Clef des champs


  • Teinture de chardon-Marie bio, 50 ml 

  • Les graines séchées en tube, 120 g



Léo Désilets


  • 90 capsules de graines de chardon-Marie normalisé 80 % de silymarine 

  • Trousse 30 jours allaitement, comprend aussi du chardon béni et du fenugrec



A.Vogel


  • Teinture de chardon-Marie, 50 ml



Cures diverses


Aussi, le chardon-Marie se retrouve dans la plupart des cures. On en retrouve dans des mélanges voués à cet effet dans diverses marques en magasin.





Par Élise B. Gilbert

Herboriste, conseillère

Carotte Joyeuse Épicerie Santé






Attention

Notez bien : par ses effets dépuratifs, il est souvent non recommandé de l’utiliser conjointement avec certains médicaments. Comme il affecte le métabolisme du foie, il faut faire attention avec les médicaments métabolisés par cet organe. Vérifiez auprès de votre pharmacien en cas de doute.


Toujours consulter un professionnel de la santé avant de prendre des plantes médicinales si vous souffrez d'une maladie, prenez des médicaments, si vous êtes enceinte ou allaitez.